Accueil     
Musée d'art moderne de Céret
Photos de l'exposition

Retour

Georges Ayats
Coloratura
Du 22 octobre 2004 au 9 janvier 2005

Réduire la taille du texte  Agrandir la taille du texte  

Il faut considérer Georges AYATS comme un peintre intervenant sur la couleur et non comme un peintre géométrique, prenant en compte les différentes composantes internes et externes, émotionnelles et scientifiques, du phénomène coloré. Le tableau se représente comme une grille à l’intérieur de laquelle la couleur se déplace, subit des variations, des mutations des états colorés.
La couleur nous renvoie à notre propre sensibilité et provoque le regard du spectateur dans ses affects. L’œuvre, par son format, peut être un simple exercice sur le coloris, un jeu chromatique, un repère dans l’espace et le temps. La couleur - lumière et vibration - se multiplie à l’infini proposant harmonies et contrastes, rythmes et cadences, images et impression, constituant une lecture du tableau toujours recommencée.

Georges AYATS dans sa pratique artistique prend en charge simultanément les divers paramètres de la lumière : la tonalité pour les longueurs d’ondes, la pureté d’excitation pour la saturation, le facteur de luminance pour la clarté ainsi que les valeurs d’ensemble, la combinaison des composants n’étant jamais la même.
La lecture et le fonctionnement des tableaux ont amené dans un premier temps le Laboratoire de Colorimétrie du Louvre (Centre de Recherche et Restauration des Musées de France) à étudier et analyser un ensemble de vingt tableaux utilisant pour cela le spectrophotomètre à fibre optique dans l’espace C.I.E Lab, permettant ainsi de quantifier les variations colorimétriques et obtenir également des informations « non visibles » sur l’obtention des surfaces colorées, déterminées à partir de spectres de réflectance (diagramme de couleur). L’observation a permis de mettre en parallèle la vision de l’artiste et les mesures spectrocolorimétriques, l’ensemble constituant un outil précieux pour la lecture des tableaux, la construction colorimétrique et la problématique du travail étant différentes à chaque fois.

L’œuvre de Georges AYATS plonge le spectateur dans la couleur aussi bien dans ce qu’elle peut avoir de scientifique que d’affectif. De plus l’étude prouve que, quelles que soient les combinaisons colorées, au vu des résultats analytiques, Georges AYATS a la mesure de la couleur dans l’œil (définition de l’œil absolu). L’œuvre tend un double piége au scientifique, d’une part dans des variations à peine perceptibles et difficilement définissables et d’autre part dans la mise en présence de deux variations donnant l’illusion d’un parallélisme dans le processus colorimétrique et provenant des valeurs colorées.

Georges AYATS a également travaillé avec le Laboratoire de Colorimétrie du Louvre sur un ensemble de quatre tableaux intitulés « Orange » n°1, n°2, n°3, n°4 constituant une exploration et une mise en situation de cette couleur. Il travaille également en collaboration avec le Laboratoire d’Optique des Solides à Paris VI – Jussieu et intervient aussi à l’Ecole Supérieure des Mines de Paris dans le cadre de la physique ondulatoire de la colorimétrie de l’art.

Retour

Musée d'art moderne de Céret    8, Bd Maréchal Joffre    66400 Céret - France    T (33) 04 68 87 27 76
www.musee-ceret.com   www.musee-ceret-expo.com
   Etablissement Public de Coopération Culturelle    © Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Succession H. Matisse    © ADAGP, Paris 2017    © Successió Miró / ADAGP, Paris 2017
© Fondation Tàpies, Barcelone / ADAGP, Paris 2017    © Succession Picasso 2017
Crédits photographiques Tous droits réservés