Accueil     
Musée d'art moderne de Céret
Patrick des Gachons
Le passage du temps
Du 20 décembre 2014 au 22 février 2015

Réduire la taille du texte  Agrandir la taille du texte  Le carré bleu sur fond blanc de Patrick des Gachons trouve son origine dans la contemplation de la Méditerranée. Délaissant le traditionnel tableau de paysage où mer et ciel se confondent, l’artiste commence en 1983 une œuvre de peintre et un programme de vie.

Le premier tableau mesure 180 cm de côté, le carré bleu 90 cm. Le bleu et le blanc sont à égalité linéaire. Depuis 1983, chaque année, le bleu augmente de 1%. Soixante couches d’un bleu de cobalt très dilué, voire davantage, sont nécessaires pour atteindre l’intensité désirée. Travail quotidien, rituel, marqué par la répétition et la lenteur du geste. Les trente-deux tableaux réalisés depuis le début de ce programme pictural sont exposés au musée d’art moderne de Céret, témoins du passage du temps. Selon le rythme choisi, le bleu de cobalt devrait envahir la toile en 2032…

Année après année, d’autres formats sont apparus, la relation au temps a connu des bouleversements. Une colonne de vie constituée de carrés de 18 cm superposés, des carrés aux formats divers, une œuvre éphémère peinte par l’artiste au sein même du musée, des mises à jour brutales d’œuvres « historiques »…composent l’exposition au musée d’art moderne de Céret. Œuvre de peintre et œuvre du temps, l’art de Patrick des Gachons est aussi un hommage à l’intemporalité de la peinture.



Né en 1944 à Limoges, Patrick des Gachons vit et travaille à Fraïssé-des-Corbières, dans un château acquis en 1975 et restauré pendant de longues années. « Pendant cette période de restauration, de reconstruction, de réflexion, le château devient une sorte de « laboratoire d’utopies ». Mais à partir de 1983, grâce à l’énergie qu’il aura développée, il va, au lieu de continuer à supplanter la peinture, lui venir en aide, devenir son partenaire ».

Chaque été pendant 25 ans, jusqu’en 2013, Patrick des Gachons y expose des artistes partageant sa sensibilité et son inclination pour l’art minimal. Un livre, 25 étés à Fraïssé, témoigne de cette aventure (Voix éditions, 2013).

Le château est le lieu de vie et l’atelier de Patrick des Gachons, qui développe depuis trente-deux ans un travail de peintre qui n’est pas sans parenté avec les recherches utopistes et constructivistes des grands maîtres abstraits du XX e siècle.

Retour

Musée d'art moderne de Céret    8, Bd Maréchal Joffre    66400 Céret - France    T (33) 04 68 87 27 76
www.musee-ceret.com   www.musee-ceret-expo.com
   Etablissement Public de Coopération Culturelle    © Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Succession H. Matisse    © ADAGP, Paris 2017    © Successió Miró / ADAGP, Paris 2017
© Fondation Tàpies, Barcelone / ADAGP, Paris 2017    © Succession Picasso 2017
Crédits photographiques Tous droits réservés