Accueil     
Musée d'art moderne de Céret
Photos de l'exposition

Retour

Nuit des musées
Samedi 17 mai 2008
de 18h à 22h

Réduire la taille du texte  Agrandir la taille du texte  A partir de 18 h 00: Tom Carr, Cripsis



Il s’agit de projections de lumières changeantes sur une grande partie du Musée de Céret (façades, patios et entrée). C’est une intervention ponctuelle pour la nuit des Musées. Une succession dynamique d’images abstraites qui souligne la richesse et la variation du contenu que le musée renferme.



Le mot cripsis vient du grec (kryptos, l’occulte) et se réfère au monde animal, et à la capacité qu’on certaines espèces de se fondre dans leur environnement pour passer inaperçues. Elles le font de trois manières : par l’immobilité, en adaptant la couleur de leur corps à celle du milieu ou par une modification des motifs dessinés sur leur peau.

L’intervention de Tom Carr au Musée d’art moderne de Céret utilise les mécanismes de cripsis mais prend le contrepied du sens du mot : le musée devenu être vivant pour une soirée, se détache de son environnement, non seulement par la richesse des stimulis qu’il contient, mais aussi par sa forme et sa peau changeante.



19 h 00 Aldo Biascamano « La mythologie de Sète »Conférence, projections, performance

En préambule, présentation de son film. « Montage et pêche à la « traïne » dans le passé à Sète » 1989.

Images, montage : Stephan Biascamano - Durée 20 mn environ - Format 16 mm - En couleurs, Muet - Musique du moyen âge - Genre : reportage dans le passé – Tournage : Sète.

En présence de Patricia Biascamano, sa soeur et Stephan Biascamano, son frère, car ce film parle de leur enfance.

La conférence d’Aldo Biascamano se poursuit en intégrant la projection de films Super 8 et la mise en scène de performances d’acteurs :

En 1983 Aldo Biascamano commence à écrire et à peindre des épisodes de la mythologie de Sète dans le présent, le passé et le futur. Depuis cette date il filme en Super 8 des scènes de ces histoires, il réalise les costumes et met en scène des actes du futur de Sète. Les scénettes sont interprétées par trois acteurs.

Il raconte la Mythologie de Sète en projetant des extraits de ses films et en présentant des actes du futur pour une meilleure compréhension de son œuvre.



20 h 30 Stephan Biascamano « fait son cinéma »

Présentation et projection de six films



Stephan Biascamano s’exprime également a travers le cinématographe et nous présente six courts-métrages, genre film noir, qu’il a réalisés entre 1983 et 1986 et tournés à Sète, Paris, Londres :

- Why not by night ? 1983

Durée 20 mn environ – Format simple 8 – En couleurs, muet – Musique : Dave Brubeck – Genre film noir – Tournage : Sète, Paris, Londres.

- La trilogie des masques :

. L’homme qui n’avait pas de figure, 1983

Durée 10 mn environ – Format 16 mm – En couleurs, muet – Musique : Tom Jones – Genre film noir – (librement adapté du Faust de Goethe) – Tournage : Paris.

. La geisha fait du Cha-Cha, 1984

Durée 10 mn environ – Format 16 mm – En couleurs, muet – Musique : Curtis Mayfield – Genre film noir – Tournage : Paris.

. La loi du crabe, 1984

Durée 10 mn environ – Format 16 mm – En couleurs, muet – Musique : Dionne Warwick (chant), Burt Bacharach (musique) – Genre film noir – Tournage : Sète.

- Paris – Apache, 1984

Durée 3 mn environ – Format 16 mm – En couleurs, muet – Musique : Serge Gainsbourg – Genre film noir – Tournage : Paris (commande de la Société Promostyl, Paris)

- La Sétora (maffia sétoise), 1986

Durée 20 mn environ – Format Super 8 – En couleurs, muet – Musique : Pino Mauro – Genre film noir – Tournage : Sète.



Contact presse :

Lydia Fons

Tél : 04 68 87 97 38 – Fax 04 68 87 31 92

e-mail : l.fons@musee-ceret.com



Retour

Musée d'art moderne de Céret    8, Bd Maréchal Joffre    66400 Céret - France    T (33) 04 68 87 27 76
www.musee-ceret.com   www.musee-ceret-expo.com
   Etablissement Public de Coopération Culturelle    © Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Succession H. Matisse    © ADAGP, Paris 2017    © Successió Miró / ADAGP, Paris 2017
© Fondation Tàpies, Barcelone / ADAGP, Paris 2017    © Succession Picasso 2017
Crédits photographiques Tous droits réservés